Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres, Eric Bourret
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres, Eric Bourret
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres. Eric Bourret©
Terres, Eric Bourret

Terres, Eric Bourret

Pierre Parlant (texte)

... "Le plus saisissant de toute cette affaire tient finalement à ceci qu’Éric Bourret, tout photographe qu’il est, n’a en réalité jamais pris la moindre photo, que la capture ne l’a jamais intéressé, qu’il s’en est d’emblée détourné, pour la simple et unique raison que toute l’énergie créative que la marche lui prête n’aura jamais visé qu’à se déprendre, qu’à substituer, le temps d’une pause, l’expérience éphémère de la durée au leurre dérisoire de toute saisie." Pierre Parlant (extrait)

 -----------------------------

… La "puissance poétique" des images d’Eric Bourret, leur manière "de moduler le visible" et de montrer, suivant l’expression merleau-pontienne, "l’entrelacs de l’invisible et du visible" a incité le musée de Lodève à l'inviter à arpenter, en écho à ses collections, les paysages dont sont extraits les fossiles qui les composent. Car de la même manière que dans les traces d’impacts de gouttes de pluie vieilles de 290 millions d’années, il y a dans l’oeuvre de cet artiste, une "étonnante conjonction temporelle entre une nature vieille de plusieurs millions d’années et un humain qui ne vit qu’un moment abrégé" et ceci grâce à un appareil photographique dont "la fonction est d’arrêter précisément le temps". L’exposition Eric Bourret. Terres, Musée de Lodève, 4 avril-23 août 2020, propose un parcours constitué à la fois d’une sélection d’images issues de la résidence effectuée par l’artiste dans le Lodévois et Larzac en 2018 et 2019, et d’images plus anciennes, Cradle of Humankind, 2015 par exemple, écho troublant aux parcours dédiés aux Sciences de la Terre et à l’Archéologie du musée. Elle invite à découvrir des séquences prises dans des lieux différents, qui toutes intensifient et accélèrent l’imperceptible mouvement des strates géologiques et figent l’éphémère temporalité de l’homme. Un éphéméride photographique qui en désintégrant la structure de l’image initiale, crée une autre réalité mouvante, sensible. Ivonne Papin-Drastik, Conservateur en chef du patrimoine - Directrice du Musée de Lodève (extrait)

Fabien Ribery dans l'Intervalle : https://lintervalle.blog/2020/03/27/terres-linconnaissable-par-eric-bourret-photographe/

Noël Marikris dans lactique.org : http://www.lacritique.org/article-la-matiere-grise-du-paysage-en-all-over?var_mode=calcul

Partenaires : musée de Lodève, musée de Millau et des Grands Causses

32,23 €

 

Exposition musée de Lodève du 30 avril 2022 au 21 août 2022

FF 24 x 32 cm – 152 pages - 75 reproductions couleur relié, couverture rigide, tranche fil, filmé à l'unité.

ISBN 978-2-36980-189-4 EAN 9782369801894

34€

Parution 24 mars 2020

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Product added to wishlist
Product added to compare.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/