Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
Total 0,00 €

Commander

Options fr | €

Editeur d'art

ICÔNES BAROQUES, Philippe & Claire Ordioni

18,00 €

Philippe & Claire Ordioni (photographies)

Louis Blanc (préface), Bernard Muntaner (texte et entretien)

 

Icônes baroques est l'un des 3 opus dans lesquels Claire et Philippe Ordioni nous font côtoyer des personnages étranges aux styles très particuliers. Mi-dieux mi-humains, les uns souffrent, les autres nous défient, chacun porte en lui une histoire et notre imaginaire galope à fond car les attitudes, les vêtements, et les accessoires nous renvoient autant à de la fiction, qu’à l’histoire. Ils sont tous fous et ils le savent.

 

Icônes baroques présente une galerie de divinités païennes imaginées par Claire et Philippe Ordioni. Brandissant des objets empruntés à notre quotidien comme des reliques, elles sont habillées de tatouages tribaux qui se confondent avec l'espace. Leurs corps statiques semblent figés dans un âge indéfinissable tandis que leurs regards traversent un cadre graphique et symétrique pour nous interpeller sur notre rapport au sacré à la folie et à la mort.

Icônes baroques

Genre : photographie

150 x 225 - 64 pages, 35 photographies NB ou couleur

Couverture rigide

Clil : 3691 - Photographie / 3694 - Monographies

Livraison : 8 mars 2016

Mise en vente : 22 mars 2016


EAN : 9782369800804

ISBN : 978-2-36980-080-4

ISBN Epub : 978-2-36980-081-1

18€

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

ICÔNES BAROQUES, Philippe & Claire Ordioni

ICÔNES BAROQUES, Philippe & Claire Ordioni

Philippe & Claire Ordioni (photographies)

Louis Blanc (préface), Bernard Muntaner (texte et entretien)

 

Icônes baroques est l'un des 3 opus dans lesquels Claire et Philippe Ordioni nous font côtoyer des personnages étranges aux styles très particuliers. Mi-dieux mi-humains, les uns souffrent, les autres nous défient, chacun porte en lui une histoire et notre imaginaire galope à fond car les attitudes, les vêtements, et les accessoires nous renvoient autant à de la fiction, qu’à l’histoire. Ils sont tous fous et ils le savent.

 

Donner votre avis