Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
Total 0,00 €

Commander

Options fr | €

Editeur d'art

Philippe Car est né le 26 juillet 1958 à Marseille.
En juin 1976, il réussit le Bac et rate le permis. Ce qui ne l'empêche pas de partir en tournée jusqu'en septembre au volant d'une 4L antique tractant un manège... avec une troupe de tout jeunes clowns musiciens autodidactes. Il partage l'aventure avec une jeune danseuse et poursuit son parcours par la danse contemporaine, à travers laquelle il découvre avec passion le spectacle vivant. Découragé ou alors encouragé par sa professeur de danse qui lui conseille plutôt, vu ses "penchants à la comédie", le théâtre, il entre en 1978 au TEMP, l'école de théâtre gestuel de Pinok et Matho, à Paris. La recherche enseignée par ses maîtres, transmise aussi par d'autres élèves d'Etienne Decroux (comme Jacques Lecoq), apporte pour lui de l'oxygène à un théâtre institutionnel mental et en voie d'asphyxie… et renoue ainsi avec des pratiques traditionnelles anciennes qu'il estime donc pleines d'avenir. Parallèlement, dès 1979, il crée sa propre compagnie, qui deviendra Cartoun Sardines Théâtre, dont il devient le metteur en scène et avec laquelle il fait le tour du monde. C'est dans ses nombreux voyages qu'il découvre les arts ancestraux qui constituent la chair des spectacles qu'il fabrique avec ses compagnons. Son écriture scénique est nourrie de ces influences. Le spectacle comme un art total où il est naturel de puiser dans un vivier de pratiques multiples : les marionnettes, le mime, l'ombre, la magie, la musique, le clown, le masque...
Le principe du numéro, comme au cirque, à la foire. Louis Jouvet disait : "Un acteur est comme un acrobate". En trente ans, Philippe Car signe une trentaine de créations, adaptations de romans, de légendes et de textes du répertoire. Deux de ses mises en scène sont présentées par l'Adami à la soirée des Molière... Il est sollicité parallèlement pour des mises en scène à l'étranger (Guinée, Cameroun, Inde, Burkina Faso), par la DRAC Martinique en 2006 pour la mise en scène d'un grand spectacle de rue et par le Centre National des Arts du Cirque en 2007 pour le spectacle de fin d'études. L'ensemble de tous les spectacles qu'il a créé représente environ 2 500 représentations dans le monde. En 2007, pour des raisons de "fin d'histoire", il quitte Cartoun Sardines Théâtre et crée l'Agence de Voyages Imaginaires avec 6 membres de sa compagnie première. En 2012, la compagnie s’installe dans un nouveau lieu dans son quartier marseillais, l’Estaque, dans lequel elle implante ses bureaux,  son stockage de décor, ainsi qu’un plateau de répétitions.

 

Les Voyages Imaginaires de Philippe Car