Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
Total 0,00 €

Commander

Options fr | €

Editeur d'art

J. Dadoune

Joseph Dadoune(né en 1975) a réalisé de nombreuses séries et déclinaisons qui rappellent le désert de son enfance, dans le village d’Ofakim. Son œuvre n’a cessé d’interroger le judaïsme, le post-colonialisme, la périphérie et la différence. Si on peut relever une approche conceptuelle et une réflexion approfondie sur la religion, la métaphysique et l’univers cosmique, on note également un caractère visuel très fort, notamment grâce à l’utilisation de différents matériaux tels que le goudron, les graviers etc., qui renvoient directement au sol, à la nature. De plus, depuis quelques années, l’artiste travaille directement la matière et produit des œuvres avec une dimension sérielle, mêlant de petits et de très grands formats réalisés à partir de matériaux variés. Joseph Dadoune met également en évidence le caractère ludique de ses œuvres, qui interpellent comme œuvres d’art mais également comme artisanat. En outre, par ses installations, il place le visiteur au cœur de sa réflexion.

L’œuvre de Joseph Dadoune est profondément marquée par le questionnement et le dépassement des frontières — que ce soit celles qui séparent l’Orient de l’Occident, le pouvoir central de la périphérie, ou l’imaginaire du réel. À la confluence de la vidéo, de la photographie, de l’architecture et du dessin, sa recherche mêle à la pratique artistique l’engagement social et la réflexion métaphysique. Parmi ses œuvres marquantes, on retiendra son film Sion (2006-2007), produit par le musée du Louvre avec l’actrice Ronit Elkabetz ; Impossible calendars (2013) exposé notamment au Musée de Tel-Aviv lors de la célébration du centenaire de Dada ; et, plus récemment, Barrière protectrice (2017), un ensemble de dessins autobiographiques de guerre, réunis dans une publication aux Éditions Arnaud Bizalion. Il est l’artiste invité de la ville de Versailles pour la Nuit de la Création en Octobre 2017 où il présente une sélection de ses œuvres sous le titre « Sillons ».

En 2017, il est fait Chevalier des Arts et des Lettres et est l’artiste invité de la Ville de Versailles pour la Nuit de la création. En juillet de la même année, son projet « Un Printemps arabe » (233 photos et 17 vidéos) a été choisi pour intégrer les collections du Centre Pompidou.

 

Barrière protectrice (février 2017)

Sillons (octobre 2017)