Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
Total 0,00 €

Commander

Options fr | €

Editeur d'art

Pierre-Jean Amar, né en 1947 à Alger, vit et travaille à Pertuis dans le Vaucluse. Il a réalisé plus de 150 expositions en France et à l’étranger depuis 1965.
Ses photographies figurent dans de nombreuses collections publiques et privées : Musée d’Art Moderne de Paris, Centre Georges Pompidou, Bibliothèque Nationale de Paris, Musée Nicéphore Niepce de Chalon-sur-Saône, collection Boucard, collection Hartkamp, collection Polaroïd, collection Manfred Heiting, notamment.
Parallèlement à son activité de photographe créateur, il a enseigné l’histoire de la photographie à l’Université de Provence pendant 28 ans. Il développe par ailleurs de nombreuses activités dans le domaine de la pratique photographique : stages, conférences et ateliers de pratique artistique.
Il a consacré les quinze premières années de ses recherches aux paysages, aux natures mortes et aux intérieurs dont beaucoup sont traités par des procédés de virages. Ce travail sur l’inanimé a cessé en 1980 avec la naissance de son fils Aurélien, qu’il photographie de façon suivie pendant dix ans en vue de lui consacrer une grande exposition qui s’est tenue en 1990 à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence ainsi qu’une autre en 2001 au Musée des Tapisseries d’Aix-en-Provence intitulée
Les 20 ans d’Aurélien et accompagnée d’un ouvrage aux Éditions Filigranes. En 2002 il a répondu à une importante commande du Conseil Général des Bouches-du-Rhône sur les lieux patrimoniaux qui a été exposée en formats géants dans le hall d’accueil du Conseil Général. Il a rencontré Willy Ronis au cours de ses études universitaires à la Faculté d’Aix-en-Provence. Willy Ronis y enseignait l’histoire de la photographie et c’est le début d’une longue amitié. En 1979 il réussit à le convaincre de réaliser un livre rétrospectif et en 1980 paraît chez Contrejour Le Fil du hasard qui va marquer le retour de Willy Ronis sur le devant de la scène puisque ce livre obtient le Prix Nadar et que son auteur sera la même année l’invité d’honneur des Rencontres d’Arles. Depuis un grand nombre d’ouvrages a paru et la notoriété de Willy Ronis est aujourd’hui très importante puisqu’il est considéré comme l’un des photographes majeurs du XXe siècle. 

Pierre-Jean Amar a édité 4 portfolios de Willy Ronis. Le premier a paru en 1985. Les suivants sont sortis en 1997, 2001 et 2003. Pierre-Jean Amar s’est également engagé dans le portrait et le nu féminin. Il a publié un album intitulé NUS, accompagné d’un texte de Raymond Jean aux éditions Nathan en 1990. En 1993 sort chez Edisud : La photographie, histoire d’un art et en 1997, aux P.U.F., Histoire de la photographie dans la collection Que sais-je ? Il a publié en janvier 2000 Le photojournalisme chez Nathan- Université et à la fin de l’année 2002 L’ABCdaire de la photographie chez Flammarion. Il est également à l’initiative de la création de l’association La Photographie à Aix-en-Provence pour laquelle il a organisé pendant 15 ans des manifestations dans la ville : conférences thématiques à la Cité du Livre et expositions au Pavillon Vendôme et au Musée des Tapisseries d’Aix-en-Provence. Il a également réalisé un travail sur les lieux cézanniens qui a fait l’objet d’une exposition à l’Atelier Cézanne d’Aix-en-Provence et de la publication de Jardins de Cézanne chez Créaphis avec un texte de Raymond Jean en mai 2004. Il publie également en 2004, Métaphores photographiques avec Jean Arrouye chez Créaphis. En 2009 il publie aux éditions Le temps qu’il fait Le Coffre-Fort de ma mère, livre autobiographique et en fin 2012 paraît La nature, le corps et l’ombre aux éditions Le Bec en l’air, livre qui retrace l’ensemble de sa carrière photographique avec un texte de Jacques Terrasa. 

Intimités (2016)

Mes rencontres d'Arles (2017)